fortuitement


fortuitement

fortuitement [ fɔrtɥitmɑ̃ ] adv.
XIVe; de fortuit
D'une manière fortuite. C'est arrivé fortuitement. accidentellement (cf. Par hasard).

fortuitement adverbe De manière fortuite, par hasard. ● fortuitement (synonymes) adverbe De manière fortuite, par hasard.
Synonymes :

fortuitement
adv. De façon fortuite, par hasard.

⇒FORTUITEMENT, adv.
D'une manière fortuite, par hasard. Un soir, Armand, venu fortuitement de très bonne heure, trouva monsieur l'abbé Gondrand, directeur de la conscience de Madame de Langeais, établi dans un fauteuil (BALZAC, Langeais, 1834, p. 268). En apprenant par le petit Caloub, fortuitement rencontré, que le vieux juge n'allait pas bien, Bernard n'a plus écouté que son cœur (GIDE, Faux-monn., 1925, p. 1248) :
L'homme est-il lié aux autres hommes ses semblables fortuitement, ou d'une façon nécessaire? En d'autres termes, le lien qui unit les hommes entre eux est-il fragile et éphémère comme la manifestation actuelle de leur être qu'on appelle leur vie, ou est-il persistant et éternel comme cet être l'est en lui-même?
P. LEROUX, Humanité, t. 1, 1840, p. 1.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1567 (GREVIN, Des Venins, Disc. sur l'antim. ds GDF. Compl.). Dér. de fortuit; suff. -ment2. Fréq. abs. littér. :56.

fortuitement [fɔʀtɥitmɑ̃] adv.
ÉTYM. 1562; de fortuit.
Littér. ou style soutenu. D'une manière fortuite. || C'est arrivé fortuitement. Accidentellement (cit. 1), hasard (par hasard).
1 (…) les mâles et les femelles s'unissaient fortuitement, selon la rencontre, l'occasion et le désir, sans que la parole fût un interprète fort nécessaire des choses qu'ils avaient à se dire : ils se quittaient avec la même facilité.
Rousseau, De l'inégalité parmi les hommes, I.
2 Un Parisien, constructeur d'autos, se plaignait que plusieurs centaines de voitures, fortuitement réunies pour un concours, eussent été, sinon réquisitionnées, du moins retenues sur place jusqu'à nouvel ordre.
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 76.
CONTR. Nécessairement, obligatoirement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fortuitement — Fortuitement. adv. Par cas fortuit, par hazard. Je l ay rencontré fortuitement. cela est arrivé fortuitement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fortuitement — (for tui te man) adv. D une manière fortuite. Cela est arrivé fortuitement. •   La nature n agit point fortuitement, au hasard et sans dessein, DIDER. Opin. des anc. phil. (péripatéticiens).. ÉTYMOLOGIE    Fortuite, et le suffixe ment. SUPPLÉMENT …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FORTUITEMENT — adv. Par cas fortuit, par hasard. Je l ai rencontré fortuitement. Cela est arrivé fortuitement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FORTUITEMENT — adv. D’une manière fortuite. Je l’ai rencontré fortuitement. Cela est arrivé fortuitement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tomber — (ton bé) v. n. 1°   Aller de haut en bas, en vertu de son propre poids. 2°   Avec pluie, neige, grêle, brouillard, etc. tomber s emploie le plus souvent à l impersonnel. 3°   Mourir. 4°   Succomber. 5°   Ne pas pouvoir se soutenir. 6°   Tomber… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • accidentellement — (a ksi dan tè le man) adv. D une manière accidentelle. Il n est qu accidentellement impliqué dans cette affaire ; ou Il n est impliqué qu accidentellement dans cette affaire. SYNONYME    ACCIDENTELLEMENT, FORTUITEMENT. Accidentellement, par… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HASARD — Le hasard, que le calcul des probabilités a permis de maîtriser partiellement, apparaît d’abord comme un caractère fondamental de l’existence. Dans la mesure où l’incertitude enveloppe l’idée de risque, on a tenté de la réduire, dans le domaine… …   Encyclopédie Universelle

  • accident — [ aksidɑ̃ ] n. m. • 1175; lat. accidens, de accidere « survenir » 1 ♦ Événement fortuit, imprévisible. Vx Un accident heureux, malheureux. 2 ♦ Mod. Épisode non essentiel. « La poésie n était pas mon métier; c était un accident, une aventure… …   Encyclopédie Universelle

  • rencontre — 1. rencontre [ rɑ̃kɔ̃tr ] n. f. • aussi n. m. jusqu au XVIIe; XIIe « coup de dés » et « combat »; de re et encontre I ♦ (XIVe) Littér. Circonstance fortuite par laquelle on se trouve dans une s …   Encyclopédie Universelle

  • venir — (ve nir), je viens, tu viens, il vient, nous venons, vous venez, ils viennent ; je venais ; je vins, nous vînmes ; je viendrai ; je viendrais ; viens, qu il vienne, venons, venez ; que je vienne, que nous venions, que vous veniez ; que je vinsse …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré